Mesnie Sainct Just
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Myrtillia de Dénéré
Baronne d'Hautpoul, Dame de Champiré, de Huissau le mat et d'Agonac
avatar

Féminin Nombre de messages : 2
Localisation : Dax
Date d'inscription : 19/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Salmo Salar de Dénéré
Prénom: Myrtillia
Fief(s): Baronne d'Hautpoul, dame de Huisseau le Mat, dame de Champiré et Dame d'Agonac

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Mer 25 Mar - 13:27




Azurely une fois de plus avait fait merveilleux ouvrages.


Comme a l'accoutumée, la Blonde baronne avait, planquée sous ses jupes, coincée entre cuisse et jarretière, une flasque d'izarra. Elle se garda bien de l'afficher publiquement. Son époux lui le savait, il ne restait plus qu'a prier qu'il se garde d'aller récupérer la flasque pendant la cérémonie.

Première soirée printanière, les noces débutaient sous de bons hospices puis que le temps était clément.
Elle pressait le pas, entrainant son époux prêt de la famille Dénéré. Arrivés a Hauteur de cette derniere, elle salua les matriarches d'un sourire franc.

Les voilà, ils étaient tous la Ariele et ses enfants, l'espiègle Fitzounette qui paraissait soucieuse, Fifou radieuse auprès de sa fille satisse, une joffrey revêtant le costume de maman poule... et Roxetrice. Tiens elle ne la savait pas proche des mariés... Elle ira la saluer plus tard.


Bonjour mes dames. Ils ne manquaient plus que nous je crois.

Se retournant vers les plus jeunes... elle se surprit a prononcer ces mots, telle une vieille femme.

C'est impressionnant ce que vous grandissez vite

Son regard s'empli d'effroie a pein les mots prononcés... réalisant ainsi qu'elle finirait surement par sortir une par une les phrases qu'elle detestait entendre quand elle etait enfant. La nature est impitoyable...

Elle murmura a son époux, Regardes ma tanche Arc en ciel, ton ami Feignant est présent. Elle plissa le nez, quelle gourde ! Le prévenir était une mauvaise idée. Il ne fallait surtout pas qu'elle le laisse s'approcher sinon elle était bonne pour supporter discutions barbantes sur les tactiques militaires toute la soirée.

Elle continua de balayer l'assistance du regard, tiens Dancetria, décidément le sud de la France est au rendez vous...

En parlant de Rendez vous, leurs amis Morphée et Gil ainsi que leur petit Alexandre était la aussi. Ce petit qui commencait a parler depuis quelque temps, pour le plus grand "bonheur" de ses parents.
Elle murmura a Namay tout en se mordant la levre Mo et Gil sont la avec, Alexandre pitié qu'il ne se mette pas a pleurer pendant la Cérmonie, s'il a la voix de sa mère on est perdu, heuresement que les noces se deroulent en exterieur, cela raisonnera moins .

Hum... Navigius en officiant, elle avait bien fait de prévoir la flasque d'Izarra...

Voilà il était temps de débuter la valse des sourires et inclinaisons de tête, conforment a l'étiquette, pour saluer les personnes inconnues jusqu'à ce jour... Sauvée Erel arrive enfin, classieux, hieratique... La Cérémonie allait donc debuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gnia
Vicomtesse de Bapaume, Baronne de Desvres & Dame de Seuiri
avatar

Féminin Nombre de messages : 1173
Date d'inscription : 05/01/2009

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Fief(s):

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Mer 25 Mar - 15:08

Le temps fut suspendu un instant. La mule, fidèle à son nom, semblait refuser d'avancer, sourde aux injonctions muettes de Puylaurens. Agnès, dont l'angoisse continuait à monter à mesure que les minutes s'égrenaient, commençait à y voir un mauvais présage quand, contre toute attente, la bête consentit à bouger. La jeune femme se retint in-extremis au pommeau de la selle et se laissa balancer par les pas lents de la monture. Lorsque Puy se retourna vers elle, elle échangea avec lui un sourire de soulagement et un petit clin d'oeil.
Quelques mètres séparaient maintenant le petit cortège de la mariée de l'entrée de la chapelle en plein air et il fallait songer à comment descendre de son piédestal animal et mouvant avec classe et dignité. Un nouvelle peur étreignit la poitrine de la future épousée. Et si elle se prenait les pieds dans ses robes et tombait à terre ? Une mariée mordant la poussière, jupes par dessus tête, découvrant ses linges de corps... Vision d'apocalypse...
C'était sans compter la prévenance de son fidèle Georges qui avait prévu, comme lorsqu'on descend de coche, un valet en livrée de Bapaume avançant un marchepied pour que la descente de mule soit sans risque. Songeant aux jouteurs qui devaient user du même artifice pour arriver à monter sur leurs cavales, Agnès, un petit sourire en coin, s'appuya sur le bras tendu et réussit avec toute la grâce dont elle était capable à mettre pied à terre.
Sa main toujours posée sur le bras de son témoin, elle jeta un coup d'oeil derrière elle. Les damoiselles d'honneur étaient là et Deedlitt aussi. Dans un murmure à peine perceptible elle dit à Puylaurens


Allons-y...

Ils avancèrent alors lentement sur le chemin de terre qui tenait lieu de travée centrale. Au bout du voyage, le prélat et devant lui, Erel. Autant que la distance lui permettait de juger, son futur époux avait opté pour une vesture somptueuse mais... hmmm... originale. Il n'en restait pas moins aux yeux de la future mariée le plus beau des hommes en ce jour malgré le petit air inquiet qu'elle lui trouva tandis qu'il scrutait la foule. Tandis qu'elle remontait la nef improvisée au bras de son vassal, Agnès lançait des petits coups d'oeil sur les bancs, adressant des sourires discrets aux visages qu'elle reconnaissait, heureuse que certains qu'elle n'avait aperçut depuis longtemps soient venus.
A mesure que ses pas la rapprochait de l'autel, elle serrait involontairement plus fort l'étoffe qui couvrait le bras qui la guidait. Parvenue devant l'autel, elle adressa un sourire radieux à son presque mari puis un hochement de tête sans chaleur à l'officiant et consentit enfin à lâcher le bras du seigneur des Auteux pour s'avancer devant l'un des prie-dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyrotess.. La Rose

avatar

Féminin Nombre de messages : 1
Localisation : Dax
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Mer 25 Mar - 17:04

Pyrotess après une longue route arriva enfin au domaine de son ami Erel et de sa futur Epouse Agnès, la blonde une fois de plus c'était trompé de chemin et avis un long moment pour retrouver sa route.

Descendant de sa monture elle replaça sa robe et ses cheveux convenablement se disant en elle-même


Et bien voila encore une fois j’arrive pile au bon moment un peu plsu et je ratait le mariage pffff
il faudrait quand même que j’apprenne a me servir d’une boussole et lire une carte



Pyrotess avança vers les invités sourit de voir qu’elle connaissait certaines personnes dont Myrtillia accompagné de Namay et aperçut au loin Morphée son époux et leur petit ange Alexandre, les saluant discrètement elle se plaça non loin pour assister a la cérémonie du jeune loup, il avait parcourut bien des embuches et enfin il semblait heureux et épanouie, le cœur emplit de joie Pyro regarda les futurs époux. L'hospitalière reconnue aussi l'évêque qui avait célébré le mariage de sa douce sœur il y avait de cela quelques temps. Les bruit cessèrent afin que le mariage de ces deux être s'aimant puisse s’unir devant le très haut partageant cet instant de joie avec leurs familles et amis



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureline

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Localisation : dans mes braies
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Mer 25 Mar - 17:22

La fillette contempla le marié qui arrivait à petits pas pour s'avancer vers l'autel la gamine fut en admiration devant tout cela.
Un jour peut être, encore qu'elle n'enviait guère les mariés pour leur amour, peut être juste pour leurs jolies tenues et leurs demeures gigantesques.
Mais la petite était surtout la pour faire la feste et rien d'autre, c'est tout se qui importait malgré le malaise qu'il y est beaucoup de beau et belle nobles...

La môme préféra de loin passé du temps avec simba qui l'avait visiblement adopté, elle laissa ses pensées vagabonder tout en caressant le chat ronronnant...
Quand des murmures se firent t’entendre de l’assemblé Laureline releva le bout de son nez pour découvrir la mariée qui arrivait à son tour à dos de mule qui visiblement n’était pas très décidé à avancer.
Encore une qui faisait partie de la bonne famille et qui visiblement portait bien son nom de mule…

L'enfant trouva Gnia ravissante , et c’est la bouche béante que la petite la regarda la belle traversé jusqu'à l’hotel.
Puis se reprenant la gamine chuchota à sa mère.

T’as vue comment ils sont beau tout les deux.

Laurie était en admiration réelles devant la beauté du mariage, même son malaise de se trouver aux milieux de la noblesse il y a encore quelques instant au par avant venait à disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxetrice

avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : là où son coeur bat, près de son fils, près de ceux qu'elle aime
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Mer 25 Mar - 17:26

Roxetrice vit Pyrotess arriver, elle lui fit des signes répétés espérant attirer son attention.

Elle riait encore de son idée saugrenue de la mère poule et de ses poussins.

Elle continua à observer les uns et les autres arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiza

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Localisation : verneuil
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Fief(s):

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Mer 25 Mar - 18:48



Les dernières minutes d'attente semblait être une épreuve à laquelle Isabeau n'était pas préparée. Les préparatifs du mariage avaient été coordonnées et menées à bien, les futurs époux ne devant s'occuper de trouver témoins et de les en avertir !!
Qui aurait cru qu'Agnès eut oublier de s'en charger.
Mais la situation était burlesque et les témoins se tenaient à l'heure du départ près de la Belle.
L'épousée était enfin juchée sur sa monture, et l'assistance attendait le départ pour célébrer l'événement.
Agnès lui avait confié Rose pour la promenade jusqu'à l'autel. Et cependant ce fût bien elle qui fût soulagée de pouvoir être accompagnée parmi cette foule dont elle ne connaissait pratiquement personne.
Sacrée mule !!! On lui avait pourtant promis que la bête était docile ... Mon oeil !!! C'est l'oeil noir de Puylaurens qui l'avait décidée à avancer et non la docilité.
Isabeau ne put retenir un fou rire devant cette scène. Ce ne fut qu'arrivé à la chapelle qu'elle repris son contrôle.
Le merveilleux Georges sauva la Dame en devenir d'un amas de jupe par dessus tête et Agnès put descendre de sa monture sans crainte.
Isabeau
Isabeau regarda Puylaurens accompagner une Agnès légèrement tendue vers l'autel. Le futur avait l'air aussi tendu que sa Belle. Il serait bon d'unir ces deux âmes rapidement Wink




_________________

Isabeau de Saint Just


Dernière édition par Titiza le Jeu 26 Mar - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Deldor Plantagenest

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Mer 25 Mar - 20:09

Moment de stupeur ! Voila que la mule venoit de décider qu’elle ne feroit aucun pas…

Rose observe Isabeau, un sourcil haussé en signe d’interrogation alors qu’au mesme moment, on ne sait pas quel moyen, la mule se met en route.

Prise légèrement au dépourvu, Rose ainsi qu’Isabeau suive la mariée en souriant, prête à rire par l’état d’âme de cette jolie petite mule.

Le temps merveilleux en ce début de printemps donne du baume au cœur à Rose alors que certains convives ont l’air plus morose…

Enfin elle put apercevoir la frêle silhouette de sa mère, soulagée qu’elle ne fuct poinct prise d’un oubli…

Agnes fuct aidée pour descendre de sa mule et se rapprocha d’Erel pendant que Rose la suit, saluant d’un sourire les personnes connu et inconnu.

La cérémonie va pouvoir débuter sous le regard admiratif de tant d’amis et famille réunis pour ces deux estres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyann

avatar

Féminin Nombre de messages : 2
Localisation : Bertincourt
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Jeu 26 Mar - 11:36

Natanael se dandinait tant et plus dans les bras de la jeune femme, si bien que son décolleté s'en trouvait mis à mal. Elle tenta bien de résonner le jeune garçon par un de ses célèbres haussement de sourcil mais, rien à y faire, l'enfant voulait voir les plus beaux : les mariés ! Il penchait donc la tête à droite puis à gauche et commentait si bien que Cyann, elle n'y voyait goutte tant elle était concentré sur le simple fait de ne pas laissé échapper l'enfant tout en tentant malgré tout de garder un maintien digne en de telles circonstances ... Elle fit donc encore quelques pas vers les banc disposé de par et d'autre de l'allée, regardant bien où elle mettait les pieds. Soudain, une rumeur circula dans l'assemblée. Natanael s'écria :

L'âne y veut pu avancer ! Pourquoi que tu crois que l'âne y veut pu avancer Cycy ?

La Cycy en question ne put s'empêcher de sourire et jeta un œil pour voir de quoi il retournait avec cette histoire d'âne, un âne, drôle d'idée ... Mais rien à faire la foule compacte, s'était refermé et la jeune femme devait maintenant s'approcher encore pour voir la cérémonie. Elle regarda Shazame et celui-ci, répondant à son regard, posa son bras sur le sien, qui soutenait le petit corps remuant du garçonnet. Il la guida et ils se rapprochèrent afin de mieux voir.

Dis la dame, c'est elle qui est la mariée, tu as vu sa robe ? Elle brille hein ? Et tu as vu il est tout drôle le môsieur à côté, dis tu crois qu'ils sont les pétoches ?

Natanael, volubile et tout excité, avait bien sur dit ça de sa voix haut perchée et Cyann avait l'impression que tout le monde en profitait, si bien qu'elle piqua un vif et dit à l'enfant en murmurant :

Natanael, il faut que tu chuchotes ! et oui ce sont les mariés, Gnia de Sainct Just et Erel de Dénéré, tous deux de nos amis et sans doute qu'ils ont un peu peur oui ... mais vois comme ils sont heureux aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navigius
Archevêque d'Auch
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Jeu 26 Mar - 12:30

Et c’est ainsi que la mariée se présenta à la foule, sur le dos d’une mule, comme le voulait la tradition, décrochant au faciès du prélat un rictus de satisfaction. Enfin une personne de bonne famille et de bon rang qui était désireuse de maintenir les traditions. Car c’était le monde dans lequel l’italien désirait évoluer, un monde figé, sans surprise, et surtout, sans tout ces crieurs de liberté et de justice avant leur temps. Alors qu’après moult péripéties, la mariée arriva enfin au bras de son futur époux, l’homme d’église sourit candidement, les incitants de la main à prendre place a genoux sur les atroces et infâmes prie-dieu,qui auraient bien déjà fini à la casse, n’eût-ils servis au mariage d’un Roy de France dans les abîmes immémoriales de l’histoire.

- Fratelli et Sorelle! Mes chers frères et sœurs! Nous sommes aujourd’hui réunis en ce cher lieu qu’est Bapaume, afin de célébrer notre amour envers le Très-Haut, mais plus encore, afin d’invoquer son divin regard sur nous, humbles pêcheurs, afin qu’il reconnaisse que malgré nos fautes et nos difficultés, nous sommes toujours empreint de noblesse et d’amour, deux qualités que nous retrouvons aujourd’hui dans le cœur, l’attitude et la conduite d’Agnès de Sainct-Just et d’Erel de Dénéré. Sous le regard de Dieu, puissent t’ils entrer en alliance, en union l’un avec l’autre, et que cet union ne soit jamais rompu, tant qu’ils évolueront sous le Soleil de Dieu.

Il s’approcha des deux futurs époux, qui entretemps avait commencés à expérimenté oh combien les coussins de rembourrage sur les prie-dieu étaient une invention merveilleuse et surtout, inexistante sur ceux-ci, et leur tendit un large bol d’eau, afin qu’il puisse procéder au lavement des mains, une vieille coutume qui suivait la confession.

- Dame Agnèes de Sainct Just, Messire Erel de Dénéré. Vous êtes nés sous le regard de Dieu et dans son amour, et comme tout homme et femme, vous avez moult fois péché. Le chemin de la vertu est empli de fautes, et seul le repentir permet d’y avancer, dans la pureté la plus parfaite. Vous qui invoquez sur vous le regard de Dieu, devez être pur pour contracter cette alliance entre vous et lui. Ainsi-donc, regrettez-vous tout vos péchés, ceux commis et ceux à venir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gnia
Vicomtesse de Bapaume, Baronne de Desvres & Dame de Seuiri
avatar

Féminin Nombre de messages : 1173
Date d'inscription : 05/01/2009

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Fief(s):

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Jeu 26 Mar - 16:53

Bon, on y était. Agenouillée sur l'un des prie-dieu, face à ce cher Navigius et aux côtés de son fiancé, qui dans quelques minutes, si tout se passait un peu près normalement, deviendrait son mari. Le prélat commença donc son office. Agnès se demandait encore pourquoi elle avait accepté la volonté d'Erel de voir Navigius les marier. D'un côté c'était plutôt étrange d'annoncer à voix haute qu'on regrettait tous ses péchés dont avait fait notamment partie durant plusieurs moi une irrépressible envie de tordre le cou au religieux en face d'elle. Puis d'un côté, c'était histoire ancienne et un bel apprentissage des dangers et risques de la politique et sa procession de complots et manipulation. Songeant à tout cela, elle n'avait encore point remarqué à quel point ces horribles chaises de prières étaient inconfortables et se demandait pourquoi l'archevêque les avaient amenés. Serait-ce là le signe d'un ultime pied-de-nez ? Ou tout simplement un certaine volonté de voir les ouailles expier dans la douleur leurs fautes ? La vicomtesse ne put pousser plus avant ses interrogations, il était temps de se laver de ses pêchés, symboliquement tout au plus, et la lessive à faire lui semblait conséquente, surtout si on voulait y inclure les péchés dont on avait pour l'heure aucune idée puisque pas encore commis. Mais l'idée de s'en laver avant de les avoir perpétrés était très plaisante.

Tendant ses mains au dessus du bol d'eau vers le prélat, elle le regarda dans les yeux, retenant un petit sourire narquois, avant d'énoncer à voix haute et intelligible


Le Très-Haut soit seul juge et sous son regard, je, Agnès Adélaïde de Saint Just, me repends sincèrement de mes péchés, ceux commis et ceux à venir.


Voilà qui était fait et sincèrement qui plus est, car quand il était question de bondieuseries, la Saint Just ne plaisantait pas, enfin essayait de toutes ses forces en tous cas. Elle baissa alors le regard et patienta, les genoux meurtris mais l'âme un peu plus sereine la suite de l'office.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petrasis

avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Localisation : Dieppe
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Fief(s):

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Jeu 26 Mar - 18:21

Petrasis ne voyais rien de la cérémonie, alors, elle se leva et discrètement elle passa derrière les tentures, puis arrivée près de l’autel, elle regarda le tonnelet juste là, près de la colonne et

Hum ! Il a du déjà servir celui là pensa t-elle

Elle attrapa les pans de sa robe et posa un de ses pieds sur le tonneau et se hissa dessus

ouha! c’est haut murmura t elle

Enfin de là,Petrasis pouvait voir et suivre la cérémonie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gawam

avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Jeu 26 Mar - 18:38

Cela empirait de minute en minute, l’étrange sensation de ne pas avoir sa place, assez désagréable, mais qu’il sentit très nettement. Il venait à peine d’arriver, que le jeune rouquin eût déjà l’idée de repartir, où qu’il aille, cela ne pouvait que difficilement être pire. C’était donc décidé, il repartait. Même pas le temps de voir son cousin, il lui enverrait prochainement un pigeon lui expliquant la situation, espérant qu’il pourrait comprendre.

Nul besoin de réfléchir une seconde fois, qu’il était déjà aux écuries reprendre son cheval, et qu’il repassait l’entrée du domaine… assez beau domaine d’ailleurs. Prochaine étape… loin d’ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxetrice

avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : là où son coeur bat, près de son fils, près de ceux qu'elle aime
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Jeu 26 Mar - 18:57

Roxetrice regardait son poussin Erel qui était dans la dernière ligne droite pour épouser celle qu'il aime et pour qui il s'est éloigné de certains de ses amis.

Elle était troublée de le voir là. Elle était troublée de revoir certaines personnes.

Elle sentit les larmes monter mais réussit à les arrêter.

Les mariés étaient magnifiques. Laurent regardait du coin de l'oeil les jeunes qui se trouvaient près de leurs parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiza

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Localisation : verneuil
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Fief(s):

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Jeu 26 Mar - 19:14

Isabeau et Rose étaient placées au plus près des deux fiancés et enfin la consécration avait enfin commencé. Force est de constaté que les futurs époux sont fortement mal installés agenouillés sur les prie dieu.
Pourtant aussi mal installés qu'ils pouvaient l'être, Erel et Agnès semblent sereins et heureux.
Isabeau écoute religieusement les paroles du Prélat, n'attendant que les paroles saintes qui feront de sa soeur Madame de Dénéré.
Du coin de l'oeil, elle remarque une jeune femme remonter ses jupes pour monter sur un petit tonneau, et ses yeux ne purent se défaire du .... tonneau. Il commençait à faire soif Razz
Après la chapelle, les invités se dirigeraient vers le banquet et le vin doux coulerait à flot. Les invités pourraient alors se détendre, laisser leurs soucis aux vestiaires... Smile


"Le Très-Haut soit seul juge et sous son regard, je, Agnès Adélaïde de Saint Just, me repends sincèrement de mes péchés, ceux commis et ceux à venir."

Les paroles d'Agnès la ramena à la cérémonie.

_________________

Isabeau de Saint Just
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erel de Dénéré
Vicomte de Bapaume, Baron de Desvres, Seigneur d'Herlies & de Seuiri
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Tarbes la Belle, Béarn
Date d'inscription : 05/01/2009

Feuille de personnage
Nom: Dénéré
Prénom: Erel
Fief(s): Vicomté de Bapaume, Baronnie de Desvres, Seigneuries de Herlies & de Seuiri

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Jeu 26 Mar - 19:29

Bonjour Erel. Tu dois estre transporté de joye ce jour d'hui. Mes félicitations.

Erel tourna à nouveau le regard vers sa soeur qui, sans qu'il ne s'en aperçoive regardant sa magnifique future épouse approchée, s'était approchée de lui.
Pendant instant, sa vision ne fut que celle de sa splendide presque épouse, la Saint Just l'éblouissait véritablement.
Ses yeux ne cillaient pas, son coeur palpitait plus fort encore, sa peau frémissait et son esprit était littéralement dans les nuages.

Aussi il se reprit tant bien que mal, se remémorant que sa soeur était à côté de lui, et venait de lui parler. Tournant son regard vers sa soeur, il lui répondit.


-Merci... Même si je sens que ta joie n'est pas la mienne, tu ne me duperas pas.

Un sourire, ironique ou pas, lui-même ne le savait pas, s'affica sur ses lèvres. Il ne se reconnut pas l'espace d'un instant, puis finalement, la cérémonie débuta.
Nouveau regard vers Arielle, puis Myrtillia qui était arrivée. Ses deux témoins.

À peine le temps d'une respiration qu'il était temps de s'agenouiller sur le prie-dieu. Le temps s'accélérait-il lors des mariages? Ou étais-ce le sang qui semblait accélérer sa course dans ses veines qui le rendait légèrement fou?
Fermant les yeux, il... poussa un petit cri de douleur. Quel était donc ce prie-dieu de souffrance?
Un coup d'oeil vers Navi' comme il l'appelait, et il vit que celui-ci était concentré sur sa cérémonie, bien sûr.

Agnès venait de prononcer quelques mots... Respirer, respirer... Il relâcha sa respiration.


Devant le Très-Haut, seul juge des hommes, bienfaisant créateur et lumière de l'esprit des hommes, je jure me repentir sincèrement de tous mes pêchés...

Voilà c'était dit. Le moment décisif approchait.

Le jeune Loup regarda sa fiancée. Si belle, si radieuse, si attirante... Son esprit vagabondait, son corps aussi.



[HRP: Absence du joueur dès maintenant jusqu'à dimanche soir 21h Wink ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com/
Maltea
Dame de Menneville
avatar

Féminin Nombre de messages : 1
Localisation : champagne
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Nom: Wagner di Favara
Prénom: Maltea
Fief(s): Duché de Brienne, Vicomté de Jaulges, Seigneurie de Menneville

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Jeu 26 Mar - 23:12

[Duché de Brienne en Champagne, 1 semaine avant les noces]

Maltea venait de recevoir une missive portant le sceau de sa suzeraine et amie. Elle la décacheta, curieuse mais aussi craintive. Que pouvait-il lui arriver pour qu’elle lui écrive.
Au fur et à mesure de sa lecture, un sourire illumina son visage. Agnès se mariait ! Elle laissa là ses occupations et courut annoncer la bonne nouvelle à son époux.

A sa tête, elle comprit qu’il pensait déjà à la cérémonie. Celui-ci était un ours renfrogné et il n’aimait guère ce genre de réception, mais qu’a cela ne tienne, il n’avait jamais rien pu lui refuser et ce n’était point pour une raison aussi joyeuse qu’il commencerait.

Elle fit activer ses gens de maison afin qu’ils préparent les malles. Elle ne voulait point arriver le jour même du mariage et elle en profiterait pour gérer sa terre de Menneville.
Cela lui faisait une excuse afin de se rendre en Artois. Cela faisait trop longtemps maintenant qu’elle n’avait plus voyagé hors Champagne, hormis pour ses épousailles et cela lui ferait le plus grand bien. De plus elle pourrait passer un peu de temps avec son amie, ce qui lui mettrait encore plus de baume au coeur.



[Vicomté de Bapaume, le jour des noces]

La duchesse était arrivée afin d’assister aux noces de sa suzeraine et amie. Fière aux côtés de son époux, elle suivait le cortège à la demande de Gnia.
En étant présente bien avant le commencement, elle avait presque réussi à arriver en retard.
Elle avait toujours eu du mal à choisir sa robe. Elle avait mis quelques heures au bas mot avant de se décider, sous le regard irrité de son époux, d’opter pour une robe en velours bleue afin de calmer quelque peu son demi-bleu. Elle aurait voulu mettre la noire, mais son époux avait réussi à la dissuader. Mais pourquoi n’aimait-il pas cette couleur?
Elle repensait à ses propres noces, bien différentes. Elle se serait bien vue arriver à dos de mule devant l’oratoire de Paris, mais elle n’était pas certaine du résultat. Sa gaucherie aurait pu avoir des conséquences plus qu’affligeantes pour la suite de la cérémonie.
Puylaurens menait la mule lorsque celle-ci se fit réfractaire aux ordres.
Elle se pencha sur Richard et lui glissa à l’oreille, elle n’est pas du même acabit que le duc de Champagne actuel, qui se plie à toutes les exigences, même les plus saugrenues.
Elle lui sourit malicieusement, sachant qu’il était exaspéré lorsqu’elle citait Shauwdi dans une conversation.
Elle suivit avec attention les décisions de la mule et soupira de satisfaction lorsque celle-ci se remit en route. Elle n’était pas la seule d’ailleurs, vu les visages et les quelques soupire qui pouvaient se faire entendre dans le cortège.

Elle croisa le regard de Gnia. Celle-ci avait l’air tout aussi pensive qu’elle, lorsqu’elle était à deux doigts de lier sa vie à celle de Richard. Elle sourit en se disant que la personne qui avait réussi à la calmer, passait maintenant par les mêmes phases.

Elle regarda autour d’elle, se rendant compte qu’elle ne connaissait pas grand monde.

Le cortège se remit en route, lentement, suivant le rythme de la mule. Elle eut une petite pensée pour elle. Pauvre bête qui n’avait rien demandé et qui se retrouvait chargée d’une dame. Il y avait des jours où il ne faisait pas bon d’en être une…

Maltea sortit de ses pensées en butant sur une pierre qui n’avait pas à se trouver là. Une chance qu’elle tenait fermement le bras de son époux ou elle aurait été le point de mire de l’assemblée, volant de ce fait la vedette à la future épousée, et cela, la blonde ne le voulait guère.
L’incident, par chance, n‘avait point été remarqué vu que les regards étaient braqués sur gnia descendant de mule.

Elle prit place sur un banc avec son époux. La cérémonie pouvait commencer.
Elle frissonna en entendant le prélat. Sa langue maternelle et ce même si ce n’était que deux mots, lui faisait toujours cet effet et il était rare qu’elle en entendit l’accent chantant dans sa Champagne d’adoption.
C’était le moment de la confession des péchés. Elle sourit se disant que Gnia devait les passer dans sa tête afin de n’en n’oublier aucun. Elle était bien placée pour savoir que contrairement à elle, la religion tenait une place importante sans qu’elle l’avoue. Elle faillit rire en se souvenant de leur escapade à Paris, un peu avant son mariage et la façon chevaleresque dont elles avaient fait preuve en déboulant en plein baptême de Barahir.

Elle jeta un œil au marié, celui-ci semblait de bien meilleure humeur que lors de la cérémonie de vassalité. Elle aurait aimé avertir l’officiant de faire attention aux prie-dieu mais n’osa point de peur de se faire réprimander comme une enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shazame

avatar

Masculin Nombre de messages : 2
Localisation : Artois
Date d'inscription : 22/03/2009

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Fief(s):

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Ven 27 Mar - 9:34

Shazame était content de se retrouver dans ce genre de cérémonie. Le temps passait mais Ombeline ne retrouvait pas sa vigueur. Les soirées étaient longues et silencieuses. Le calme dans le domaine était parfois heureusement troublé par le jeune Natanael. Heureusement que le jeune garçon était là. Shazame s’était prit d’affection pour lui, il s’était mis en tête de l’éduqué dans plusieurs domaines qu’il maîtrisait. La tenue à tenir lors des grands protocoles, ce n’était pas vraiment son fort. A part le garde à vous, il ne savait pas comment se positionner, comment parler… Il laissait ces choses là à Cyann. Shaz prit place à coté de Cyann. Lorsqu’il vit la difficulté qu’elle avait à porter le jeune garçon, il l’aida en prenant l’enfant dans ses bras. C’est qu’il commençait à peser bien lourd. Il mis alors l’enfant sur ses épaules. Le protocole avait du mouron à se faire avec Shaz et Nat. Cyann leva un sourcil en direction de Shaz, mais elle avait abandonné toute éducation pour ce vieux soldat !
Le jeune enfant avait une vision de rêve sur les épaules de Shaz. La foule derrière lui en avait bien moins. On entendait déjà les gens rouspéter, mais Shaz n’en avait que faire. Le plus important était le jeune garçon.


Dis Shaz ! Pourquoi que toi tu n’es pas marié ?

La question du petit garçon déstabilisa le soldat. Comme quoi les phrases ingénues d’un petit garçon pouvait être plus directe qu’une épée des plus tranchante. Il ne savait pas quoi répondre. Il tourna la tête vers Cyann. Puis il répondit au jeune enfant.

La vie est bien difficile à comprendre… Et les hommes et femmes encore plus !

Par un habile stratagème, Shaz changea la conversation.

Regarde, la cérémonie va continuer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle_de_Siorac
Comtesse de Nijmegen, Baronne de Veurne, Dame d'Azé et de Dissé-sous-le-Lude
avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Localisation : Sur les routes de France
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Gilraen de Dénéré
Prénom: Arielle
Fief(s): Comté de Nijmegen, Baronnie de Veurne, Seigneuries d'Azé et de Dissé-sous-le-Lude

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Ven 27 Mar - 12:02

Au moment où la comtesse avoit laissé tomber quelques mots à l'oreille d'Erel, l'espousée s'estoit avancée, apparaissant dans toute sa lumière. Un premier coup d'oeil permit à Arielle d'apercevoir sa future belle-soeur, une dame fort jolie.

La réponse sibylline de son frère vinct pourtant ramener l'attention d'Arielle à l'avant. Icelle ne put refréner un froncement de sourcils. Quel estoit donc ce sourire un peu tordu? Et ces mots? La Dénéré ignoroit si Erel estoit en train de se gausser d'elle, de l'accuser de quelque méfait imaginaire ou bien de luy cracher au visage son indifférence de jeune frère trop avide de vivre pour se déquiéter d'une soeur en déclin.

Elle alloit répliquer lorsqu'un mouvement l'avisa qu'il estoit jà trop tard: Monseigneur Navigius estoit là, vieilli mais toujours aussi docte, ainsi que la dicte Gnia, qu'une mule à la mine renfrognée amenoit au prie-dieu.

Ignorant presque tout de ce qui s'estoit passé à la suite de l'agression en place de Pau, Arielle sourit à son ancien collaborateur, appréciant au passage la dignité de sa vesture, preuve de son ascension au sein de l'Église. Il sembloit particulièrement fier de l'objet de torture devant luy, ce prie-dieu branlant d'un asge manifestement antédiluvien.

Elle tourna enfin ses regards vers la damoiselle bientost dame de Dénéré. Détaillant les airs de la jeune femme, la comtesse se sut rassurée, sans savoir si elle s'estoit véritablement déquiétée du choix de son cadet. Agnès de Sainct-Just sembloit belle et bonne, fière et avisée, courageuse et saine; c'est-à-dire d'une honorabilité propre à devenir membre de la famille.

Encor perplexe vis-à-vis son jeune frère, Arielle se sentit néanmoins heureuse pour le jeune couple. Elle avoit jà haste que cette cérémonie s'achève pour enfin faire connoissance avec sa nouvelle belle-soeur. Tournée vers l'archevesque, elle confia ses pensées au Très Haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneurieaze.superforum.fr/
petrasis

avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Localisation : Dieppe
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:
Fief(s):

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Sam 28 Mar - 7:55

Non loin de l’autel les yeux grands ouverts sur ce qui se déroulait Petrasis dans sa somptueuse robe à dentelle sautillait de temps en temps sur son perchoir, elle commençait à avoir faim, la cérémonie bien que grandiose trainait à son gout un peu trop.

Elle jeta par-ci par-là des regards sur les gens, dés fois qu’elle eût reconnu un visage familier mais ils étaient pour la plus part poudrés et coiffés de tel sorte que leur apparence physique était pour Petrasis méconnaissables

Et toujours cette faim qui la tenaillait, mais le pire c’était devoir tout ce monde sans pouvoir communiquer à cause de l’étiquette.

Mais bon ! pensa t-elle vivement le festin peut-être que cela permettra des échanges ?


Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxetrice

avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : là où son coeur bat, près de son fils, près de ceux qu'elle aime
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Sam 28 Mar - 10:08

Les mariages semblent ne jamais vouloir se passer comme on l'a imaginé.
La mariée devant arriver sur son âne, s'est retrouvée bloquée, l'âne ne voulait pas avancer.

Dommage que Roxetrice n'avait pas d'anesse en chaleur pour aider....quoique l'ane se serait peut être cabré... pas une bonne idée ça, l'idée lui plaisait pourtant.





Enfin plus de peur que de mal, les mariés se retrouvent l'un en face de l'autre et les choses sérieuses vont commencer.


Roxetrice vit un peu de place au plus près et s'avança pour s'asseoir pas loin de quelques personnes de connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melenia

avatar

Nombre de messages : 7
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Dim 29 Mar - 14:49

Bonjour Dance, euh.. en retard non je ne crois pas.
On est bien sous cet arbre, voir et ne pas être vu... sauf par ceux que l'on connait bien.


Mélénia souriait.

Je trouve les époux fabuleusement beaux, tu ne penses pas?


Les jeunes femmes continuaient de regarder tous ces gens avec intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxetrice

avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : là où son coeur bat, près de son fils, près de ceux qu'elle aime
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Dim 29 Mar - 17:13

Roxetrice croisa le regard de Melenia.

Elle la salua, doucement, et lui sourit . Plein de souvenirs remontaient.

Elle lui envoya un baiser de loin
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Puylaurens
Seigneur des Auteux
avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Localisation : C'est une bonne question
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Dim 29 Mar - 21:45

La délicate étape que représentait pour la mariée la descente de la mule se déroula parfaitement ; Agnès accomplit le geste avec une prestance et une fluidité qui firent forte impression sur Puylaurens, à qui son cynisme interdisait de s'attendre à tant de grâce, même en pareille occasion. Ne lui restait maintenant plus qu'à entrer dans la chapelle, et à dignement mener la Vicomtesse à l'autel. Il échangea encore deux regards avec elle ; l'un avant de franchir le portail de l'édifice, et le second avant qu'elle n'aille rejoindre, seule, le prie-dieu qui l'attendait.

Gagnant sa propre place, il s'interrogeait sur les sentiments que son amie pouvait ressentir. Lui-même n'avait jamais participé à un mariage d'aussi près qu'aujourd'hui, il était donc bien en peine d'imaginer ce que pouvaient être les pensées des deux principaux protagonistes de la cérémonie. En fait, il ne s'était même jamais trop posé la question avant que de vivre ces quelques instants et que de contempler les futurs mariés, de part et d'autre de l'officiant. Etrangement, il sentit peu à peu sa joie se muer en une sourde tristesse. Les églises avaient généralement le don de le rendre mélancolique. Le silence qui s'était installé fut rompu par les premiers échanges de paroles rituels. Le sentiment le quitta aussi inexplicablement qu'il lui était venu, et il put en toute quiétude se recentrer sur la cérémonie.

L'officiant. C'était Navigius. Il ne l'avait de prime pas reconnu. Quelques pâles échos d'une époque révolue firent leur apparition. Puylaurens les dissipa, ne souhaitant aucunement favoriser la résurgence de quelques souvenirs inopportuns. Néanmoins, il ne put s'empêcher de penser qu'aujourd'hui il reverrait peut-être certains artésiens dont la présence suffirait pour l'immerger dans le passé.
Il observait le couple tandis qu'Erel prononçait son repentir. Agnès était particulièrement radieuse. Après l'avoir parfois vue si découragée, si épuisée qu'il était difficile de lui tirer un sourire, notamment pendant son mandat de Comtesse, le présent le rendait profondément heureux. A croire que le bonheur irradiait véritablement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélialith Ypriex

avatar

Féminin Nombre de messages : 2
Localisation : Alençon
Emploi/loisirs : Régenter
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Dim 29 Mar - 23:42

La Blonde étouffa un baillement à l'arrivée de la mariée, petit sourire en coin au vu de la grande robe d'Agnès. Décidément, elle n'était pas la seule à cacher ses charmes sous des habits d'hommes, pas étonnant que le Dénéré l'ait choisi pour femme, la Saint Just aurait fait dresser les Seins du Paradis - non, non, y a pas de fautes - la jeune régente prit discrètement sa bourse et en sortit saucisson et couteau, puis elle en découpa un morceau avant de coller un petit coup de coude à la Môme.

Bien dommage que l'âne ait avancé, on aurait eu une bonne raison de le manger, lança-t-elle dans l'oreille de son amie. Il a de l'allure ton cousin ma belle, y a pas à dire.

Avisant une autre Blonde sautillante, elle lui fit un clin d'oeil et dévoila la charcuterie qu'elle avait de nouveau plongé entre les pans de sa vesture. Les paroles des futurs mariés la ramenèrent au temps présent, ainsi ils allaient enfin se marier. Il faudrait surveiller sa petite noble de près, elle ne voulait rien louper de ce que pourrait amener un mariage entre ces deux jeunes gens plein de vigueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navigius
Archevêque d'Auch
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   Lun 30 Mar - 3:36

Le Métropolite sourit avec fierté devant l’attitude de pur repentir des deux futurs époux. Il n’osa point s’aventurer à prédire ce qui se passait dans la tête des deux nobles, cela aurait été sorcellerie et surtout, dangereux pour la pureté candide du prélat. Lorsqu’ils se prononcèrent en faveur de l’absolution, il accueilli leur réponse d’une large geste de bénédiction de la main, tout en prononçant quelques mots.

-Agnès, Erel, L’aristotélisme ici assemblé, sous le regard de Dieu, entend votre volonté de repentir, afin de faire de vos noces un nouveau départ. Vos frères et sœurs ici réunis ne vous jugent pas, car il n’est pas de l’attitude familiale de porter des jugements, et ne peuvent retenir de griefs contre vous face à votre repentir. Nous recommandons au Très-Haut, dans son infinie magnanimité, de nettoyer l’ardoise et de vous pardonner, en ce qui nous concerne, nous, aristotéliciens marchant sous le Soleil, vous accordons l’absolution pour vos péchés, tout comme nous vous offrons un regard sévère et le conseil de ne pas recommencer.

Il sourit à sa dernière phrase, les tentatives répétées de l’Archevêque pour être plus sévère échouant toujours à cause de son attitude foncièrement débonnaire. Cependant, il se permit un superbe raclement de gorge afin de ramener le silence dans la salle, mécontent que toute cette noblesse assemblée croient, individuellement, que s’ils chuchote, cela ne causera pas un tohu-bohu monstre. C’était à se demander où était le recueillement. Ah! La jeunesse se dit-il.

- Erel et Agnès, vos âmes sont pures et vos intentions sont sincères. Pour vous appuyer dans la longue route qu’est le mariage, vous avez choisis de fidèles témoins, qui se veulent les remparts de votre mariage. Quant tout ira mal, ils vous empêcheront d’en sortir aisément, offrant défense au serment que vous vous apprêtez à prendre. Avant que nous ne procédions à l’explication du rôle du témoin, nous vous demandons bien humblement de nous indiquer qui sont ces témoins, et plus encore, de nous dire, à nous, l’Aristotélisme ici assemblé, les motivations qui ont été à la genèse de votre choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un, deux, trois... Prêts ? Mariés !
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plouf ! Plouf !
» [01/08/2013] Un, deux, trois, nous irons au bois !
» CHANSONS DU FOLKLORE POLONAIS-PIOSENKI LUDOWE
» deux/trois lampes pour températures élevées
» Deux ou Trois cats ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mesnie Sainct Just :: Vicomté de Bapaume :: Vicomté de Bapaume :: Chapelle Sainte Raphaëlle de Bapaume-
Sauter vers: